Une maternelle saccagée à Melun

Une maternelle saccagée à Melun

 

Stupeur à Melun, pendant la torpeur de l’été : une maternelle a été ravagée (sans exagération) début août par une bande locale d’enfants âgés de 5 à 12 ans. La mairie et ses services parlent de « scènes apocalyptiques » et les dégâts se chiffrent en milliers d’euros : mobilier détruit, vitres brisées, peinture renversée, etc. Les agents municipaux n’ont pas ménagé leurs efforts pour tout remettre en place pour le jour de la rentrée avec un travail supplémentaire dont ils se seraient bien passés !

Sans oublier l’essentiel : qui va payer la facture ? Encore et toujours le français moyen par le biais des impôts (ici, taxe d’habitation et taxe foncière), pendant que d’autres se permettent tout et n’importe quoi, habitués au « traitement social ».
Le Collectif Racine 77 dénonce ces actes de délinquance contre l’école, vue dans ces quartiers comme l’oppresseur alors qu’elle devrait être leur sauveur. La faillite du système est totale si ces enfants ne voient pas que leur seule chance réside dans l’école. La responsabilité des parents qui n’inculquent pas ces notions élémentaires d’éducation est également à pointer du doigt.

Ouvrir une école, c’est fermer une prison rappelait Victor Hugo. On en est malheureusement bien loin.

Ce poste a été rédigé par
Secrétaire départemental du Collectif Racine 77 Coordonnateur interdépartemental du Collectif Racine pour l’Île-de-France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>