Nicolas Fouquet ou la chute d’Icare

Nicolas Fouquet ou la chute d’Icare

 

« Cet homme qui a fait la fortune de plusieurs et n’a pu soutenir la sienne »

La Bruyère

Préambule :

Fouquet a dû croire que tout s’achète, même le destin. Fouquet est l’homme le plus vif, le plus naturel, le plus tolérant, le plus brillant, le mieux doué pour l’art de vivre, le plus français. Il va être pris dans un étau, entre deux orgueilleux, secs, prudents, dissimulés, épurateurs impitoyables : Louis XIV et Colbert. Il succombera, étant resté un homme de l’époque de la Fronde, vivant dans un magnifique désordre, …

Lire la suite »

Villeroy, Seine et Marne, 5 septembre 1914, Charles Péguy est « tué à l’ennemi »

Villeroy, Seine et Marne, 5 septembre 1914, Charles Péguy est « tué à l’ennemi »

Nous publions ici un article paru dans le premier numéro du Patriote de Seine-et-Marne, consacré à Charles Péguy, patriote français mort en Seine-et-Marne dès le commencement de la Grande Guerre.

 

Villeroy, Seine et Marne, 5 septembre 1914, Charles Péguy est « tué à l’ennemi »

Le mardi 4 août 1914, en partant convoyer ses hommes vers Coulommiers, port d’attache de leur 276ème régiment d’infanterie, le lieutenant de réserve active Charles Péguy, le poète, l’écrivain, l’hyperactif patron des Cahiers de la Quinzaine est, avec tant et tant d’autres Français, sacrément …

Lire la suite »

JOURNAL DE LECTURE : JEAN PAUL RIOCREUX, LE PETIT MEIRIEU RECADRE. Ed. Kimé, 2016.

JOURNAL DE LECTURE : JEAN PAUL RIOCREUX, LE PETIT MEIRIEU RECADRE. Ed. Kimé, 2016.

Daniel-Robert BARBERO

JOURNAL DE LECTURE : JEAN PAUL RIOCREUX, LE PETIT MEIRIEU RECADRE. Ed. Kimé, 2016.

 

« A combien de fripons la hardiesse n’a-t-elle pas tenu lieu de mérite »

 

I. L’auteur

Agrégé de lettres classiques, inspecteur d’académie, Jean Paul Riocreux a précédemment publié en 2008 L’école en désarroi, aux Presses universitaires de France.

 

II. La thèse

A. LE BLOCUS CULTUREL ET LA BAISSE DE NIVEAU

De même que les prévisions électorales, de même que les manipulations financières, de même que le chômage, de même que l’invasion migratoire, de même que le terrorisme, de même …

Lire la suite »

Les langues anciennes doivent-elles être enterrées?

Les langues anciennes doivent-elles être enterrées?

À l’heure où une réforme menée par la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem s’apprête à achever définitivement l’enseignement des langues anciennes dans les collèges, on est en droit de se poser des questions sur les raisons de cette élimination planifiée. Comment comprendre, en effet, que des disciplines qui occupaient la première place dans l’apprentissage des savoirs se trouvent désormais reléguées à la dernière, voire même totalement supprimées ? Serait-ce que leur pertinence dans la formation des esprits n’est plus d’actualité ?

Lire la suite »

L’Ecole ou le syndrome du malade imaginaire

L’Ecole ou le syndrome du malade imaginaire

Une étrange épidémie envahit l’Ecole de la République ces derniers temps. Les casiers des professeurs se remplissent de « PAP », projets d’aides personnalisées et autres demandes de traitement particuliers, suite aux dyslexies, dysgraphies, dysorthographies, dys-machins et dys-trucs qui se répandent sur les élèves comme les dix plaies d’Egypte.

La raison ? Les pauvres apprenants de nos classes ne savent ni lire, ni écrire, ni compter. Alors pour masquer le désastre qui s’amplifie et la chute de l’école française dans les classements …

Lire la suite »

Le scandaleux sectarisme de Neoprofs

Le scandaleux sectarisme de Neoprofs

Tous les enseignants connaissent Néoprofs pour y être déjà allés faire un tour ou en ont tous au moins entendu parler. Il s’agit d’un site internet qui est selon ses administrateurs le « 1er réseau social enseignant, s’adresse aux professeurs et personnels de l’Education nationale. Ce forum permet de créer des contacts professionnels et amicaux entre collègues, et d’échanger sur le monde de l’éducation et la pédagogie. ».

Présentation quelque peu mensongère comme nous l’allons voir, puisque si une vraie communauté existe sur ce …

Lire la suite »

Les CPGE, dernier bastion de la méritocratie

Les CPGE, dernier bastion de la méritocratie

En Novembre 2013, lorsque Vincent Peillon lança, parmi de nombreux chantiers de « rénovation » du système scolaire, une réforme visant à réduire les moyens des classes préparatoires au profit des établissement de ZEP, une levée de boucliers le contraignit bien rapidement à faire machine arrière. Pourquoi une réaction si vive, non seulement des professeurs, premiers visés en raison d’une augmentation de leur service pour le même salaire, mais aussi des parents d’élèves, et des étudiants eux-mêmes, descendus dans la rue pour tenter de sauver …

Lire la suite »

Fillon, faux souverainiste, vrai européiste libéral

Fillon, faux souverainiste, vrai européiste libéral

 

 

Rue de Grenelle, Gilles de Robien succède à François Fillon, qui n’y est pas arrivé non plus la fleur à la boutonnière. « Il a vécu sa nomination, en 2004, comme une véritable punition, se souvient un de ses proches collaborateurs. Il venait de perdre les régionales dans les Pays de la Loire, où son département, la Sarthe, avait voté massivement à gauche et fait basculer la région. C’était son premier échec électoral en vingt-trois ans de carrière. Chirac l’a …

Lire la suite »

Les TPE ou l’antimonde de la recherche

Les TPE ou l’antimonde de la recherche

 

 

L’exigence. Un mot qui par les temps qui courent semble peu à peu s’effacer du très riche, très obligatoire et très officiel lexique de la rue de Grenelle.

L’un des plus remarquables exemples de cette disparition est à trouver dans l’un des exercices qui depuis 1999 occupa d’abord les élèves de première (généralisé en 2000), puis les élèves de terminale (2001-2005) jusqu’à réduire la voilure aux seules premières des filières générale …

Lire la suite »

Fiche de lecture : L’enseignement de l’ignorance, de Jean-Claude Michéa.

Fiche de lecture : L’enseignement de l’ignorance, de Jean-Claude Michéa.

1
FICHE DE LECTURE : L’ENSEIGNEMENT DE L’IGNORANCE, JEAN CLAUDE MICHEA, ed. Flammarion, coll. Climats, 1999.
« Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. En quoi il n’est pas vraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger et distinguer le vrai …

Lire la suite »